Les démarches d’urbanisme

La Communauté de Communes des Montagnes du Giffre (CCMG) assure l’instruction de la totalité des actes pour le compte des 6 communes suivantes :

  • Châtillon-sur-Cluses,
  • Mieussy,
  • La Rivière Enverse,
  • Samoëns,
  • Sixt-Fer-à-Cheval,
  • Taninges.

Et d’une partie des actes des 2 communes ci-après :

  • Morillon,
  • Verchaix.

Un guichet unique : votre mairie

Les demandes d’autorisations d’urbanisme ainsi que les compléments doivent être déposées ou adressées à la mairie de la commune concernée qui se chargera de les faire parvenir au service instructeur après enregistrement. Vous aurez la possibilité de suivre l’état d’avancement de votre dossier via le portail d’accès Web ADS. L’adresse vous est communiquée lors de la remise du récépissé de dépôt.

La mairie reste le guichet unique pour l’accueil physique et téléphonique. Elle pourra vous apporter toutes informations utiles.

Vous pourrez également consulter les liens ci-dessous qui pourront vous guider dans vos démarches administratives.

En cas de difficultés particulières, vous pourrez néanmoins contacter, par mail, le service instructeur : e.pignal@montagnesdugiffre.fr

Travaux concernés par une autorisation

Toute construction ou travaux nécessitent selon l’importance ou la nature une autorisation, qu’il s’agisse d’une construction nouvelle, de travaux sur un bâtiment existant ou de modification (déblais, remblais, clôture…). Plus d’informations : portail du service public

Rappel sur les seuils de surfaces de plancher

le décret n° 2016-1738 du 14 décembre 2016 relatif à des dispenses de recours à un architecte fixe à 150 m² de surface de plancher le seuil au-delà duquel les personnes physiques sont tenues de recourir à un architecte lorsqu’elles édifient ou modifient des constructions, à l’exception des constructions à usage agricole (le décret modifie l’article R. 431-2 du code de l’urbanisme). Ce nouveau seuil s’applique depuis le 1er mars 2017.

Quelle formalités après mon autorisation ?

Démarrage des travaux : les travaux doivent commencer dans les trois ans suivant la délivrance de l’autorisation et ne doivent pas ensuite être interrompus pendant plus d’un an, faute de quoi le chantier sera considéré comme abandonné et l’autorisation sera caduque. Il est à noter que l’autorisation peut être prolongée deux fois pour une durée d’un an sous certaines conditions.

Affichage sur le terrain : une fois l’autorisation obtenue, vous devez l’afficher de manière visible sur votre terrain ou à un endroit visible depuis le domaine public , pendant toute la durée du chantier. Plus d’informations : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1988

Déposer la déclaration d’ouverture de chantier : ce document qui vous sera remis avec votre autorisation, est à transmettre en mairie dès le démarrage des travaux. Vous pouvez télécharger ce document ici : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1992

Déposer la déclaration de fin de chantier : ce document est à remettre en mairie dès la fin des travaux extérieures même si la maison n’est pas encore habitable en raison de travaux intérieurs inachevés. Pour les établissements recevant du public, pour les bâtiments d’habitation collectif ainsi que les maisons individuelles destiné à la location, le maître d’œuvre fait établir par un contrôleur technique ou un architecte (autre que celui ayant signé le permis de construire) une attestation jointe à la DAACT (déclaration d’achèvement et de conformité des travaux) certifiant que les travaux réalisés respectent les règles parasismiques et les règles d’accessibilité applicables. Vous pouvez télécharger ce document ici : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1997

Liens utiles pour vos démarches d’urbanisme