L’organisation des instances politiques

Le Président

Élu par le Conseil communautaire lors de la séance du 9 avril 2014, le Président, Stéphane BOUVET, est à la fois responsable de la structure intercommunale et le Président du Conseil communautaire.
Entre autres, son rôle est de : préparer et mettre en oeuvre les décisions du Conseil, préparer le budget de la Communauté de communes, gérer le patrimoine de la Communauté de communes, engager les dépenses et les recettes, signer les contrats, représenter la Communauté de communes en justice, pourvoir les postes créés par le Conseil.
En qualité de Président du Conseil communautaire, il organise et dirige les débats.
Lors de chaque réunion du Conseil communautaire, le Président rend compte des travaux du bureau et des attributions exercées par délégation de l’organe délibérant.

Le Conseil communautaire

Il compte 28 conseillers communautaires C’est un organe délibérant qui a la même fonction qu’un conseil municipal. Il règle, par ses délibérations, les affaires qui sont de la compétence de la Communauté de communes.
Il élit le Président, les Vice-présidents et crée les commissions de travail communautaires.

Le bureau

Le bureau communautaire est composé du Président et de 7 vice-Présidents, il prépare et fait exécuter les décisions du Conseil Communautaire.
C’est un organe exécutif qui gère les affaires courantes et prépare l’ordre du jour des réunions du Conseil Communautaire.
Les vice-Présidents sont chargés de gérer des domaines de compétences spécifiques.

Commissions communautaires

Ce sont des instances de consultation. Elles examinent les dossiers, formulent des suggestions, donnent des avis, préparent des rapports mais elles ne peuvent en aucun cas décider à la place du Conseil communautaire.

La commission n°1 se réunit afin de définir les orientations qui seront données au budget de la Collectivité.
Son rôle est de préparer les décisions financières présentées au bureau, puis soumises au vote du conseil communautaire.
La commission porte sa réflexion sur l’organisation des services, la gestion des temps de travail et valide les recrutements.
Cette commission est chargée de faciliter les échanges entre élus et les habitants du territoire au travers de la communication « institutionnelle ».
La commission élabore le plan pluriannuel d’investissement et définit les équipements structurants du territoire à réaliser.

La commission n°2
 suit la partie exploitation de la compétence ordures ménagères avec la mise en œuvre et le suivi des marchés de collecte, des transferts et de valorisation des déchets.
Elle a en charge la gestion de la déchèterie intercommunale et le suivi de la délégation de compétence au SIVOM de la Région de Cluses pour l’incinération et le suivi du tri sélectif.
La commission Environnement assure le suivi de projets liés à la ressource que constitue la forêt, à la mise en valeur des alpages et à la promotion des produits issus des exploitations agricoles locales (Charte Forestière, Plan Pastoral).
Elle est charge du suivi et du développement des sentiers sur le territoire.

La commission n°3 se charge des projets de réalisation de zones intercommunales d’activités et de leur gestion.
Elle veille dans ses décisions au maintien et au développement des commerces de proximité.
Elle se charge de la réalisation du PLH et elle définit les actions stratégiques à conduire dans le domaine du logement.
De même elle portera les réflexions consistant à élaborer le SCOT et à créer un service d’instruction des autorisations d’urbanisme.

La commission n°4 assure le relais de l’information culturelle et sportive auprès des associations et de différents partenaires pour l’organisation d’événements.
Cette commission est l’interlocuteur privilégié des associations qui œuvrent dans le domaine de la petite enfance, de la jeunesse, des activités culturelles et musicales et des services à la personne.
Elle établit le lien entre le CIAS et la CCMG.

La commission N°5 créée en cours de mandat suite au transfert de la compétence promotion du tourisme, elle se charge de la promotion et de l’image des Montagnes du Giffre. Elle suit l’étude pour le schéma de développement touristique et est l’interlocuteur privilégié auprès des offices de tourisme notamment au niveau de l’étude des subventions allouées aux offices de tourisme intercommunaux.